Aller voir la mer.

Dresden, je t'aime.

© Dresden, je t’aime. / Nicolas Brouilly

Le 15 août dernier, alors que Dresde préparait sa traditionnelle fête d´été, nous avons mis les voiles et le cap vers le nord. Direction la mer Baltique.

Quatre heures plus tard et nos valises posées à Greifswald*, nous prenions la route pour Rügen.

Rügen est la plus grande île d´Allemagne et surtout un lieu de villégiature apprécié des allemands pour sa nature préservée, ses paysages sauvages.

Notre deuxième journée nous a conduit à Stralsund, ville située sur un bras de la mer Baltique (le Strelasund) et classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2002. Là bas, en flânant sur la place du vieux marché, nous avons découvert des produits élaborés à base d’argousier – en allemand Sanddorn, « l’épine du sable » – un arbuste aux petits fruits oranges qui pousse à l’état sauvage sur les côtes d’Allemagne.

Nous avons goûté à l´atmosphère singulière des plages du nord dans la station balnéaire de Prerow. Nous avons vu, bien sûr, d’ incontournables Strandkorb, ces « corbeilles de plage » que je vous invite à découvrir dans cet article de Karambolage (émission d’Arte).

Notre séjour s’est achevé avec la visite de Schwerin, capitale du Land Mecklembourg-Poméranie occidentale, construite autour de son château médiéval.

C’était bien, c’était chouette.

 

 

* ville natale du peintre Caspar David Friedrich, peintre romantique allemand né le 5 septembre 1774 à Greifswald et mort en 1840 à Dresde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s