En apesanteur.

Dresden, je t'aime.

© Dresden, je t’aime.

Imaginez une grande coupole de verre traversée de montagnes russes (oui, de montagnes russes). Cet endroit c’est le lieu que vous avez choisi pour dîner. On vous conduit à votre table (collective comme dans les sushis bars) et là stupeur, on vous abandonne. Devant vous une tablette tactile. Vous comprenez très vite qu’elle sera votre seul interlocuteur de la soirée. Vous vous en sortez finalement pas trop mal et là commence l’attente. Fébrile. Qui ne dure pas. Car sous vos yeux éhabis, tel un bolide de Formule 1 arrive votre commande. Le temps de la détacher de son solide arrimage et vous voilà bien obligé(e) de constater qu’en plus d’être un concept très amusant c’est très bon. Alors, pour les amoureux des endroits singuliers, rendez-vous ici !

2 réflexions sur “En apesanteur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s