Il y a des jours comme ça.

Dresden, je t'aime.

© Dresden, je t’aime.

Hier je déjeunais chez ma copine A. à Heidenau *.

Sur le quai de la gare, une vieille femme s’est plantée devant moi, m’a dévisagée, scannée de haut en bas puis m’a lancée : « Pensez-vous à Dieu ? ». Le train est arrivé, elle m’a suivi avec un « Je l’ai déjà rencontré 5 fois quand j’étais étudiante ! » (la prétentieuse) puis a pris congé avec un charmant « Quand vous serez dans le malheur, vous vous accrocherez à lui ! » Bon, bon, bon.

Ca, c’était juste avant d’acheter quelques fleurs pour ma copine. Vous apprendrez, certainement à vos dépens, qu’en Allemagne il est de bon ton d’offrir les fleurs à son hôte « comme si on venait de les cueillir dans une prairie » (on a pas dit « comme si on venait de les voler chez son voisin » quoique le résultat soit un peu le même..). Bref j’avais oublié ce détail et quand le fleuriste m’a demandé s’il devait emballé les fleurs j’ai dit « Oui ». « Oui » en pensant à un joli papier cristal, des rubans de couleur, une petite carte, le sourire du fleuriste.  Mais certainement pas « Oui » en imaginant que quelques minutes plus tard mes fleurs, mes jolies fleurs, se retrouveraient entorchonnées dans un papier semblable à celui de mon boucher (je n’ai pas de boucher), le même papier je vous dis, à ceci prêt que les écritures n’étaient pas rouges mais vertes.

Alors voilà je suis sortie de la boutique plutôt amusée, contemplant fièrement mon nouveau gigot bouquet.

L’émission Karambolage d’Arte donne un sympathique éclairage sur le sujet. Allez faire un tour ici !

*petite commune au sud-est de Dresde

 

3 réflexions sur “Il y a des jours comme ça.

  1. Ah ah, j’ai beaucoup entendu parler de cette « tradition », il est vrai un peu spéciale pour nous. Ma prof d’allemand nous avait expliqué qu’il fallait absolument enlever le papier autour de notre bouquet si on voulait l’offrir à notre hôte. C’est comme ça chez les Allemands, il n’y a pas de faux semblant ni d’extravagance, tout est dans le naturel et l’authentique!^^ Merci pour cet article! (on aurait voulu voir la photo de ce joli bouquet…)

  2. Oui, bien vrai cette recherche d’authenticité ! Dommage pour la photo…mais au début je ne pensais pas en parler j’avais plutot était perturbée par mon experience mystique à la gare ;-)) A bientôt !!

  3. L’Europe se fait,certes,mais les usages sont loin d’être uniformisés !Le charme de l’inattendu,du non-convenu-der Reiz- voilà une richesse supplémentaire!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s