Mille & une nuits.

© Dresden, je t'aime.

© Dresden, je t’aime.

Je dois à la beauté du Yenidze – et à vos encouragements – la reprise de ce blog.

L’ancienne fabrique de cigarettes, qui abrite aujourd’hui des bureaux, fait partie des richesses architecturales de la ville de Dresde. Elle a été construite entre 1908 et 1909 par l’architecte Martin Hammitzsch et doit son nom à une région du nord de la Grèce où le tabac était cultivé.

Sa singularité réside dans son architecture en forme de mosquée et à sa tour semblable à un minaret. A l’époque de sa construction, la fabrique était en effet sous administration turque.

Le bâtiment possède une coupole de verre exceptionnelle qui culmine à 62 mètres de hauteur et sous laquelle sont régulièrement contées les 1001 nuits.

C’est aussi au Yenidze que l’on trouve le plus haut Biergarten de la ville.

Dresden, je t'aime.

Affiche des soirées conte sous la coupole du Yenidze.

2 réflexions sur “Mille & une nuits.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s