Qui veut goûter mes chichis, mes churros, mes beignets.

Dresden-je-taime-Nibs-Cacao-Dresden

© Nicolas Brouilly / Dresden, je t’aime.

Si jamais l’envie furieuse de dévorer des churros vous prenait à Dresde, et que, las(se) de vous imaginer les boulottant sur une plage du Cap Ferret, vous désiriez enfin passer à l´acte,

le Nibs cacao est pour vous.

Situé tout en haut de la Kamenzer Strasse – la rue de la fameuse pâtisserie Emoi  –  le café vous ravira de ses churros avec tout ce qu´il vous faudra de sucre et de gras. Et surtout de chocolat puisque vous pourrez même les tremper dans un chocolat chaud. Un chocolate con churros, qui, paraît-il, serait aussi bon qu’à Madrid …!

Cette maison spécialisée dans le cacao à boire et le chocolat à croquer est tenue depuis 3 ans par un couple argento-colombien qui vous accueillera avec la même chaleur que vous soyez des habitués ou non.

C’est un lieu « vivant » qui semble être aimé des familles et qui est donc à oublier pour un rendez-vous galant. Ce serait dommage de le gâcher en marchant …sur un enfant.

Nibs cacao
Kamenzer Strasse 42
01099 Dresden
C’est à vous ! Le Cacao Nibs, vous connaissiez ?! Vous aimez ?

Just a perfect day.

Dresden, je t'aime.

© Dresden, je t’aime.

Pour un samedi matin réussi :

Prenez un beau et grand soleil de printemps,

faites l’impasse sur la douche, enfilez votre plus beau jogging, vos Converses.

Habillez votre bébé (n’importe comment fera l’affaire),

jetez un dernier regard sur le bordel de votre appartement, souriez-lui et claquez la porte.

Assurez-vous (même s’il est déjà trop tard) de ne pas avoir oublié vos clés et le bébé (sait-on jamais).

En sortant de chez vous, saluez vos « potes » (les piliers du bar d’à coté) puis attendez patiemment (ou pas) que l’Ampelmann passe au vert.

Prenez la rue en face, « obliquez » légèrement à droite. En chemin, vous découvrirez certainement un nouveau graff, une nouvelle Givebox

Ne manquez pas de vous arrêter dans LA frenchy pâtisserie du quartier où vous attendrons pains au chocolat, croissants et autres viennoiseries dignes de très bonnes boulangeries françaises (si vous tendez l’oreille vous entendrez même la vendeuse vous lancer des charmants contractuels petits « voilà », « merci », « au revoir ».)

Commandez – vous ensuite un bon expresso au comptoir du Tub Espressobar, un café-mobile qui fait halte chaque semaine au marché local.

Enfin, jetez-vous négligemment dans l’herbe verte d’un grand parc et fermez les yeux. Sentez-vous cet air frais qui parcourt votre visage ? Entendez-vous celui-ci…

🎶 Just a perfect day
Drink Sangria (or coffee) in the park 
[…] Oh it’s such a perfect day
I’m glad I spent it with you 🎶

Et votre samedi matin réussi, à quoi ressemble t’il ?