Des gazouillis au musée.

© Dresden, je t'aime.

© Dresden, je t’aime.

Ce matin là, dans l’atelier de restauration du musée d’ethnologie de Dresde, la scène était plutôt inhabituelle.

Entre deux gazouillis, la médiatrice culturelle présentait des trésors de l’architecture ottomane à une dizaine de nourrissons, la plupart recroquevillés sur leur mère tels des bébés kangourous.

Deux bénévoles accompagnaient le groupe et récupéraient discrètement les dissidents (« les 4 pattes ») afin que leurs parents profitent pleinement du moment.

Cette visite s’inscrivait dans le cadre d’un programme remarquable intitulé « Père, Mère, Art. Et Enfant ! Pause artistique pour les jeunes parents » (Mutter, Vater, Kunst. Und Kind ! Kunstpause für Junge Eltern) proposé par les Amis des Collections Nationales de Dresde (SKD)

Ce que j’aime dans cette initiative :

> elle est inscrite dans la durée : le rendez-vous est donné tous les premiers jeudis du mois, de 10h30 à 11h45 ;

> elle est l’occasion de découvrir chaque fois un nouveau musée parmi les 14 appartenant aux SKD ;

> elle est dédiée aux enfants de moins de 1 an (ce qui n’est pas souvent le cas lorsqu’il s’agit d’activités culturelles);

> elle permet aux parents d’aller au musée sans avoir à se soucier de la garde de leur enfant ;

> elle permet de se sentir a l’aise au musée avec son bébé (une petite angoisse subsiste quand même lorsque votre bébé régurgite à quelques centimètres d’une boiserie centenaire ayant appartenu à un intérieur traditionnel de Damas…) ;

> elle est un vecteur de lien social ;

> elle est gratuite. (mais l’accès au musée est payant)

Je vous invite à consulter la page des SKD dédiée à ce projet. Vous y trouverez notamment le calendrier des prochaines rencontres.

Just a perfect day.

Dresden, je t'aime.

© Dresden, je t’aime.

Pour un samedi matin réussi :

Prenez un beau et grand soleil de printemps,

faites l’impasse sur la douche, enfilez votre plus beau jogging, vos Converses.

Habillez votre bébé (n’importe comment fera l’affaire),

jetez un dernier regard sur le bordel de votre appartement, souriez-lui et claquez la porte.

Assurez-vous (même s’il est déjà trop tard) de ne pas avoir oublié vos clés et le bébé (sait-on jamais).

En sortant de chez vous, saluez vos « potes » (les piliers du bar d’à coté) puis attendez patiemment (ou pas) que l’Ampelmann passe au vert.

Prenez la rue en face, « obliquez » légèrement à droite. En chemin, vous découvrirez certainement un nouveau graff, une nouvelle Givebox

Ne manquez pas de vous arrêter dans LA frenchy pâtisserie du quartier où vous attendrons pains au chocolat, croissants et autres viennoiseries dignes de très bonnes boulangeries françaises (si vous tendez l’oreille vous entendrez même la vendeuse vous lancer des charmants contractuels petits « voilà », « merci », « au revoir ».)

Commandez – vous ensuite un bon expresso au comptoir du Tub Espressobar, un café-mobile qui fait halte chaque semaine au marché local.

Enfin, jetez-vous négligemment dans l’herbe verte d’un grand parc et fermez les yeux. Sentez-vous cet air frais qui parcourt votre visage ? Entendez-vous celui-ci…

🎶 Just a perfect day
Drink Sangria (or coffee) in the park 
[…] Oh it’s such a perfect day
I’m glad I spent it with you 🎶

Et votre samedi matin réussi, à quoi ressemble t’il ?

Parental Advisory (Explicit Content).

Dresden, je t'aime.

© Dresden, je t’aime.

Chers jeunes parents,

Vous qui découvrez « avec joie » (…) le monde des bébés, voici une adresse faite pour vous :

Un « kids friendly » café autrement dit un café ami des enfants et de leurs esclaves de parents.

Vous adorerez (ou pas)

– le côté « c est la fête on est tous en chaussettes »
– manquer de vous casser la gueule dans ces putains de adorables jouets laissés négligemment dans le passage (quoi ?! tout à fait, un enfant peut être négligeant !),
– boire du café sans caféine (je l’avais bien dit, « c est la fête »),
– écouter votre voisine-de-table vous dissuader de faire des enfants (comment te dire chère voisine-de-table, ce que tu vois là, à côté de nous, c est un… enfant)
– et bien sûr vous déhancher sur la babydisco à partir de 15h…de la nuit.

Là bas au moins vous ne vous sentirez plus jamais seuls lorsque votre enfant régurgite aux yeux de tous, sur vos vêtements, sur vos cheveux (c’est plus rigolo) quand ce n est pas sur le sol.

Un conseil: si déjà vous ne supportez pas les sales gosses adorables bambins qui hurlent et jouent bruyamment dans la salle d’attente de votre pédiatre (bien entendu votre enfant est ce jour là le plus calme de tous; le fourbe.), oubliez cette adresse.

Bref la Mutzelhaus, c est un joli lieu, une déco « street », c’est situé dans la Neustadt à Dresde et je vous le recommande chaudement.

Leur page Facebook.

Dresden, je t'aime.

© Dresden, je t’aime.